Témoignage de William Robert, un entrepreneur adepte du vélo

Bonjour William, peux-tu présenter en quelques lignes ?
J’ai 43 ans, je suis né à Nice, je vis en couple, j’ai deux merveilleuses filles de 9 et 11 ans, je dirige deux entreprises, j’emploie environs 60 salariés sur les deux structures et  j’ai toujours pratiqué une activité sportive, mais pas aussi intensémet que ces dernières années !

Tu as participé à la seconde édition du challenge Nice Mont Ventoux l’année dernière, qu’en as-tu retenu ?
Que dire ? Du bonheur, du partage, de magnifiques rencontres, une super ambiance avec un très bon groupe de participant, le choix de l’itinéraire, on en prend plein la vue pendant 3 jours, tout le monde se retrouve en tant que chef d’entreprise on partage les mêmes valeurs du travail, les responsabilités et le goût de l’effort, beaucoup de liens se sont tissés pour certains d’entres-nous, mais je pense qu’il n’y a que le sport qui est  capable de rassembler de cette manière, tout le monde s’encourage se pousse, personne ne reste au bord de la route… J’ai retenu également les fins d’après-midi au Château de Mazan au bord de la piscine, les diners conviviaux et de qualité! La visite de cave pour certain…  Sans oublier l’encadrement et le Staff WTS sans faille !

Nice Mont Ventoux étant un challenge pour entrepreneurs, il serait intéressant que tu présentes ta société. Dans quel secteur d’activité travailles-tu et où est basée l’entreprise ?
Je suis le Président du Groupe SNRH « Régal et saveurs », une entreprise familiale créée par mon père en 1974, qui se trouve à Nice, et dans laquelle je travaille depuis 25 ans. C’est une société de restauration collective qui emploie une cinquantaine de salariés où nous fabriquons dans notre cuisine central environ 7500 repas jour, réparti  en trois secteurs, la petite enfance (crèches, écoles primaires, centres aérés), la restauration d’entreprise, et la restauration sociale (ccas, portage à domicile, clinique etc..). Nous travaillons avec les communes du département des Alpes-Maritimes essentiellement à travers des marchés public, nous sommes des artisanaux-industriels proposant une cuisine authentique et régionale en introduisant des produits Labélisés et Bio où notre proximité et réactivité nous démarquent des grands groupes nationaux.
Je suis également le Co-fondateur et directeur Financier de la marque Hanna Wallmark bijouterie fantaisie haut de gamme Suédoise qui compte pas moins de 450 revendeurs internationaux et deux magasins en nom propre à Saint Tropez et dans le CC CAP 3000 à Saint Laurent du Var.

WIlliam robert montre du ventoux velo - Challenge nice mont ventoux

 

Le sport et/ou l’activité physique fait-il partie de la stratégie de votre entreprise (RH, communication, prévention…) ?
Oui, tout à fait ! C’est le projet sur lequel je travaille depuis le début de cette nouvelle année avec la DRH. Nous avons lancé juste auprès nos salariés, l’idée de mettre en place une activité physique ou bien-être dans l’entreprise et  nos premiers retour sont positifs. Je me suis naturellement tourné vers Jean-Baptiste Wiroth (WTS) pour éventuellement le mettre en place. WTS passera par un audit interne afin de connaitre les attentes et les envies de chacun, car il faut que surtout cela reste accessible à l’ensemble quel que soit son niveau. Pourquoi pas une activité physique soft avec de la relaxation et avec dans l’année  une participation à un challenge commun comme une course à pied de masse ! Beaucoup de personnes ont envie de faire une activité, mais ne savent pas comment s’y prendre (manque de motivation, de temps, de repère, etc..). Le fait de le proposer en interne et encadré, va faciliter leur démarche et leur adhésion. Je suis persuadé qu’avoir une activité sportive régulière permet d’être bien dans son corps donc dans sa tête, de limiter les maladies donc l’absentéisme et surtout cela reste un élément fédérateur pour l’entreprise.

Revenons à toi, quelle importance accordes-tu à la pratique du sport ?
Je suis addict, avec 5 à 6 entrainements par semaine. Entre la  natation, le vélo, la course à pied et le renforcement musculaire, c’est un exutoire pour moi ; le moment où je lâche cette pression accumulée dans une journée et que tous les chefs d’entreprise connaissent, rien de mieux qu’après une journée de travail une bonne séance pour rentrer Zen à la maison ! Je me fixe chaque année des objectifs avec plusieurs compétitions de Triathlon de vélo et de course à pied !  

A ce jour, où en es-tu dans ta préparation en vue du challenge 2016 ?

Je suis dans une bonne préparation, suivie et adaptée  par Jean-Baptiste Wiroth (WTS) en fonction de mes objectifs de l’année et à mon état physique,  avec une première échéance le 12 mars le challenge Paris-Nice Amateur (dernière étape) avec le coach,  le 1er Mai l’Iron Man d’Aix en Provence, pour prendre ensuite le départ du temps attendu Challenge NMV…je serai prêt !!

Pour terminer quel conseil donnerais-tu à ceux qui doutent de leurs capacités pour réaliser ce challenge ?
Ce challenge reste accessible à tout rouleur, du moment où il y a quand même un entrainement régulier et quelques centaines de kilométres au compteur avant le challenge. L’idéal reste quand même de suivre une préparation faite par le coach (WTS) avec des exercices spécifiques, qui amène à une progression de performance rapide et sans comparaison. Ensuite l’émulation et l’aspiration du groupe des challengers fait le reste…

Merci de m’avoir mis l’honneur pour cette édition
A Tous à bientôt.. non à trés vite !! 
Will 

.

Laisser un commentaire