nmv

now browsing by tag

 
 

NEWSLETTER #6 – Challenge Nice Mont Ventoux : les news à 7 jours du départ !

A sept jours du grand départ du troisième Challenge Entreprise Nice Mont Ventoux, l’heure est aux derniers préparatifs pour que vous passiez 3 jours exceptionnels.

Quelques informations utiles:

– Premièrement, nous avons finalisé un partenariat avec l’association « Le Point Rose » qui vient en soutien aux enfants en soins palliatifs pédiatriques. La devise de l’association est « Ajouter de la vie aux jours, quand on ne peut ajouter de jours à la vie »… et bien c’est ce que nous allons faire pour cette 3ème édition : Vivre intensément chaque instant et rouler pour Le Point Rose afin de mieux faire connaitre l’association. En outre, WTS reversera 1€ par km parcouru par le peloton.

– Deuxièmement, nous avons conclu un partenariat avec la plage Blue Beach qui nous accueillera pour le grand départ à Nice. Le Blue Beach est idéalement situé : juste en face du mythique Negresco ! Nous vous y donnons rendez-vous dès le mercredi soir 18h30.

>> Dans cette 6ème newsletter, vous trouverez :
– Le témoignage de François Lugand, un fidèle participant déja présent lors des deux précédentes éditions 
– Le tracé GPS des 3 étapes
– Le conseil du coach sur la gestion de la phase d’affûtage
– Le programme des 3 jours

Bonne lecture et à très bientôt pour le grand départ !

L’équipe d’organisation.

 

>> Cliquer ici pour lire la Newsletter

.

.

.

Témoignage Cyril Zaprilla : Futur participant NMV 2016 !

Le témoignage de Cyril Zaprilla – DTZ

zaprilla-e1456761076428.

1- Bonjour Cyril, peux-tu présenter en quelques lignes ?
Je vis à Paris, j’ai 42 ans, suis marié et père de 3 filles âgées de 7, 11 et 15 ans. Je suis un ancien Rugbyman d’origine toulousaine et j’ai toujours pratiqué le sport de façon régulière durant ma jeunesse et souvent en compétition. J’ai évolué au poste de Centre et ai joué pendant de nombreuses années. J’ai terminé en Fédéral 2 (mais j’étais souvent sur le banc…). Après avoir arrêté, je me suis contenté d’un entretien plus ou moins régulier en salle de sport.

2- Tu as participé à la seconde édition du challenge Nice Mont Ventoux l’année dernière, qu’en as-tu retenu ?
La première chose que j’en retiens, c’est l’aventure humaine. Les belles rencontres dans les moments d’effort intense et ce bien avant d’arriver au pied du Ventoux! Des amitiés naissantes et qui se confirment aujourd’hui, d’autres qui se consolident, les échanges entre professionnels sur les bienfaits du sport en entreprise…. Sans oublier les fantastiques paysages, l’encadrement… que de choses à évoquer.

3- Nice Mont Ventoux étant un challenge pour entrepreneurs, il serait intéressant que tu présentes ta société. Dans quel est le secteur d’activité es-tu et où est basée l’entreprise ? Je travaille chez DTZ Investors France qui est une société d’Asset Management immobilier, filiale du groupe mondial DTZ – Cushman & Wakefield Cette société compte 50 personnes environ en France. Je suis membre du comité de direction en tant que Directeur de la ligne de service Commerce. Cette entreprise est basée aux portes de Paris.

4- Le sport et/ou l’activité physique fait-il partie de la stratégie de votre entreprise (RH, communication, prévention…) ?
Malheureusement, le sport n’est pas suffisamment mis en avant dans les entreprises comme la notre. C’est tout à fait dommage car mon président est marathonien et VTTiste, notre directeur général ceinture noire de judo et cycliste quand à notre directrice financière, elle joue encore à un excellent niveau régional en Volley-ball. Certains collaborateurs sont triathlètes, d’autres pratiquent la course à pied. Nous aurions de la matière… mais je ne renonce pas. A mon échelle, je pousse les collaborateurs à faire du sport notamment pour les plus jeunes qui se laissent aller de plus en plus tôt à mon grand désarroi….

5- Revenons à toi, quelle importance accordes-tu à la pratique du sport ?
Le sport est devenu aujourd’hui pour moi quasi quotidien. La rencontre avec mon Coach a été déterminante car elle me permet de concilier ma vie familiale qui reste ma grand priorité, ma vie professionnelle et ma vie sportive. Elle me permet aussi de progresser, car sans progression difficile de garder la motivation. Le sport pratiqué avec assiduité donne une stabilité surprenante dans la vie de tous les jours et permet sans trop s’en rendre compte de préserver son capital le plus précieux, sa santé. Les petits excès sont « gommés » par une séance un plus appuyée le lendemain, le sommeil est retrouvé, les grands excès n’existent plus. L’alimentation devient plus saine.

6- A ce jour, où en es-tu dans ta préparation en vue du challenge 2016 ?

Je poursuis ma préparation et commence à sentir les bienfaits des séances hivernales. L’hiver n’ayant pas été trop rude, j’ai pu assurer l’ensemble des séances prévues. Les phases de récupération très importantes sont de vraies périodes de répit, j’en conclus que je mets suffisamment d’intensité dans mes séances. J’ai hâte de me confronter aux difficultés des premiers cols (mi-Mars près de Nice) pour constater réellement mon état de forme. Mais nous sommes encore loin de l’objectif, et suivre un programme aide à ne pas trop se « cramer » sur ces mois d’hiver.

7- Pour terminer quel conseil donnerais-tu à ceux qui doutent de leurs capacités à faire ce challenge ?
De ne pas douter! Il faut rouler régulièrement certes, mais chacun, à son rythme, peut trouver les ressources pour aller chercher le Ventoux en fin de challenge. « Le mont Chauve » est difficile mais il se surmonte avec patience et abnégation. Le tout, à mon sens, est d’avoir suffisamment de foncier pour que le corps accepte trois jours successifs à forte intensité. Mais ce challenge est suffisamment bien pensé pour permettre à un cycliste de niveau moyen de parvenir au bout de l’aventure.

Vous souhaitez participer à l’un de nos challenges pour Entreprises ?
Inscrivez-vous pour le Challenge Nice Mont Ventoux
Inscrivez-vous pour le Challenge Corsica
Contactez-nous pour toute autre question. 

.

.

Témoignage de Gilles Gaudin, participant du 1er Challenge Nice Mont Ventoux

« Salut JB, C’est avec le plus grand plaisir que je te livre mon témoignage pour essayer de décrire ce qui restera comme l’une des épreuves les plus marquantes de ma vie. Si j’ai réussi à atteindre le sommet du Ventoux alors que je n’étais manifestement pas suffisamment prêt physiquement, c’est que je suis allé chercher au plus profond de moi même les ressources afin de ne pas vous décevoir…Sans vous je n’y serai pas arrivé et c’est certainement un des plus beaux exemples de coaching. Je sors épuisé de cette épreuve mais complètement transformé, je pense qu’il y aura un avant et un après NMV et je te remercie du plus profond de mon coeur pour m’avoir fait vivre un tel moment. Encore mille merci à toi et à toute ton équipe. Je vous embrasse!

logo-nmv7(5)-celuilaSamedi 14 juin midi,

3 heures et demie que je suis debout sur les pédales à essayer de gravir chaque mètre de cette interminable montée et je le vois devant moi, son antenne rouge et  blanche est proche, je peux presque la toucher, c’est comme un phare qui se dresse au milieu de ce paysage lunaire..

J’y suis presque, je vais peut être atteindre le sommet de ce fameux Mont Ventoux, but ultime du challenge auquel je me suis inscrit il y a quelque mois.

Cela fait 3 jours que nous sommes parti de Nice, après la magie du départ j’ai vite compris, lorsque nous avons attaqué la première montée, que cela serait plus dur que prévu…

Devant moi il y la roue de Jean Pierre, mon coach, mon ami, mon frère, depuis le départ de Nice il ne m’a pas quitté une seconde, il a très vite compris que je n’étais pas assez préparé, pourquoi ne l’ai je pas plus écouté lors de ma préparation ?

Il me l’a pourtant suffisamment répété, il sait que je ne suis pas un sportif régulier et que ce chalenge ne doit pas se prendre à la légère.

Mais j’ai agis comme on agit souvent dans l’entreprise, en faisant preuve d’une indéfectible confiance en soi, je pensais que j’allais pouvoir prendre cette épreuve à bras le corps.

Ca fait 3 jours que tu m’accompagnes JP, tu me conseilles, tu gères mon effort, tu m’arroses, tu me fais rire, tu me tires inexorablement en avant, minutes après minutes, km après km, si j’arrive au sommet ce sera grâce à toi…

Hier Jean Philippe a pris la sage décision d’arrêter, victime d’horribles souffrances il a préféré ne  pas se dégouter du vélo. Je suis triste qu’il ne soit pas avec moi mais ce matin il m’a encouragé de manière fantastique, il est avec moi dans le cœur et je veux atteindre le sommet pour lui.
10477398_10152468880127381_235598895569330698_o

Et puis il y a Guy le conducteur de la voiture balais, au début j’avais beaucoup de scrupules à l’obliger à m’attendre et puis au fil des heures il s’est passé quelque chose entre lui et moi, je me suis habitué à son sympathique visage, à son sourire sincère et à ses petits gestes d’encouragement…
gilles-gaudin-et-guy-delaby

Une douche rafraichissante, une photo, un geste de la main, une parole, hier sous la chaleur torride dans la montée du col de Murs je l’ai même vu danser au milieu de la route…Je ne peux pas le lâcher maintenant.

Je suis vidé, il y a longtemps que j’ai épuisé mes réserves, je suis en train de chercher au fond de moi même pour trouver encore de l’énergie, et puis au détours d’un virage je vois Jean Luc, on s’est inscrit ensemble et je suis fier de la course qu’il mène. Après avoir atteint le sommet il est redescendu pour venir me chercher et faire avec moi les derniers km. Ce magnifique geste d’amitié me donne des frissons et m’apporte un surplus d’énergie pour vaincre cette montagne.

Les derniers mètres resteront pour moi à jamais gravés dans ma mémoire, porté par toute l’équipe je suis aspiré vers ce sommet de légende, je ne ressens plus la fatigue, je vais enfin atteindre l’arrivée….

Devant moi il y a Jean-Baptiste avec tous le staff et tous les participants, l’émotion est trop forte, les larmes se mêlent à la sueur, je craque, je suis terriblement touché de voir toute la solidarité qui s’est mis en place autour de moi. Je suis fier certes, mais surtout heureux pour tous ceux qui ont cru que je pouvais y arriver. 10365612_10152473956107381_1281979251416485529_o (1)

Seule la force de l’équipe m’a permis de réussir ce formidable chalenge, tout seul j’aurai abandonné en chemin. 

Je remercie toute l’équipe de WTS pour m’avoir permis de vivre de tels moments, ce chalenge restera l’épreuve de ma vie et je n’oublierai jamais ces moments passés sur le vélo au milieu de ces magnifiques paysages de Provence.

Je suis déjà partant pour l’année prochaine, j’arriverai certainement beaucoup mieux préparé que cette année et il y aura peut être dans les futurs participants quelqu’un qui aura besoin de mes encouragements.

Je pourrai alors enfin rendre une partie de ce qui m’a été donné…. 

Gilles

10497481_10152473957272381_7127164222071036_o (2)