challenge entreprise

now browsing by tag

 
 

Retour sur le 3ème Challenge Nice Mont Ventoux

Challenge Vélo Nice Mont Ventoux : l'arrivée au sommet

Challenge Vélo Nice Mont ventoux

3ème Challenge Vélo Nice Mont Ventoux pour Entreprises
Trois étapes ponctuées par l’ascension du Mont Ventoux
400 km au profit de l’association Le Point Rose

Au matin de la troisième et ultime étape, ils étaient nombreux à être un peu anxieux.
En effet, le Géant de Provence fait peur… en particulier quand on ne l’a jamais apprivoisé. Le Mont Ventoux fait partie de ces lieux mythiques qui ont une résonnance particulière dans l’imaginaire collectif.

Challenge Vélo Nice Mont ventoux : avant l'ascension du Géant de Provence

Challenge Vélo Nice Mont ventoux : avant l’ascension du Géant de Provence

La région est d’ailleurs devenue un véritable sanctuaire du vélo en quelques années. On y vient du monde entier pour affronter la montagne et vibrer « vélo ».  

Après un petit-déjeuner sportif, les participants se sont élancés pour un échauffement en direction du petit village de Malaucène, point de départ de la « face nord » du Ventoux. Au pied de l’ascension, les dernières consignes furent prodiguées par les coachs, puis les départs individuels furent donnés toutes les minutes, afin que chacun puisse rouler à son rythme sur les 21km de grimpée. (1550m de dénivelé).

A mi-col, la pente est particulièrement raide, obligeant les participants à puiser dans leurs ultimes ressources. Heureusement, le ravitaillement et le point d’assistance mis en place par l’organisation au Mont Serein permit aux plus éprouvés de prendre des forces en vue de la partie finale. 

Au sommet, l’émotion fut intense, notamment pour ceux dont c’était « la première fois ». Un grand moment de partage.
Le pique-nique champêtre mis en place par le staff WTS contribua à célébrer l’objectif atteint dans la joie et la convivialité. Champagne !
La belle descente vers Sault, puis la traversée des Gorges de la Nesque permirent de terminer en beauté cette aventure à vélo au profit du Point rose. 

Le bilan de ce 3ème Challenge Nice Mont Ventoux est très positif puisque tous les challengers ont atteint le sommet du Ventoux. En outre, ce défi a permis de récolter 400€ de dons pour l’association caritative Le Point Rose. 


7 dirigeants azuréens ont relevé le défi du Challenge Vélo Nice Mont Ventoux :
1- José Multari (Groupe Multari – restauration) : 3ème participation
2- Frédéric Baudin (DSO – expertise comptable) : 3ème participation
3- William Robert (SNRH – restauration) : 2ème participation
4- Mathieu Debonnet (Altus Energy – industrie) : 1ère participation
5- Frédéric Genin (ArchMonaco – services) : 1ère participation
6- Benjamin Mondou (Groupe Lafage transaction- immobilier)
7- Jean-Baptiste Wiroth (WTS- coaching sportif)

[Voir la vidéo et lire la Newsletter finale]

Prenez date :
La 4ème édition du Challenge Vélo Nice Mont Ventoux aura lieu du 8 au 11 juin 2017.
Annonce du parcours le 20 octobre
Ouverture des inscriptions le 1er novembre

Plus d’informations sur www.sport-entreprise.fr

 

..

.

Témoignage de William Robert, un entrepreneur adepte du vélo

Bonjour William, peux-tu présenter en quelques lignes ?
J’ai 43 ans, je suis né à Nice, je vis en couple, j’ai deux merveilleuses filles de 9 et 11 ans, je dirige deux entreprises, j’emploie environs 60 salariés sur les deux structures et  j’ai toujours pratiqué une activité sportive, mais pas aussi intensémet que ces dernières années !

Tu as participé à la seconde édition du challenge Nice Mont Ventoux l’année dernière, qu’en as-tu retenu ?
Que dire ? Du bonheur, du partage, de magnifiques rencontres, une super ambiance avec un très bon groupe de participant, le choix de l’itinéraire, on en prend plein la vue pendant 3 jours, tout le monde se retrouve en tant que chef d’entreprise on partage les mêmes valeurs du travail, les responsabilités et le goût de l’effort, beaucoup de liens se sont tissés pour certains d’entres-nous, mais je pense qu’il n’y a que le sport qui est  capable de rassembler de cette manière, tout le monde s’encourage se pousse, personne ne reste au bord de la route… J’ai retenu également les fins d’après-midi au Château de Mazan au bord de la piscine, les diners conviviaux et de qualité! La visite de cave pour certain…  Sans oublier l’encadrement et le Staff WTS sans faille !

Nice Mont Ventoux étant un challenge pour entrepreneurs, il serait intéressant que tu présentes ta société. Dans quel secteur d’activité travailles-tu et où est basée l’entreprise ?
Je suis le Président du Groupe SNRH « Régal et saveurs », une entreprise familiale créée par mon père en 1974, qui se trouve à Nice, et dans laquelle je travaille depuis 25 ans. C’est une société de restauration collective qui emploie une cinquantaine de salariés où nous fabriquons dans notre cuisine central environ 7500 repas jour, réparti  en trois secteurs, la petite enfance (crèches, écoles primaires, centres aérés), la restauration d’entreprise, et la restauration sociale (ccas, portage à domicile, clinique etc..). Nous travaillons avec les communes du département des Alpes-Maritimes essentiellement à travers des marchés public, nous sommes des artisanaux-industriels proposant une cuisine authentique et régionale en introduisant des produits Labélisés et Bio où notre proximité et réactivité nous démarquent des grands groupes nationaux.
Je suis également le Co-fondateur et directeur Financier de la marque Hanna Wallmark bijouterie fantaisie haut de gamme Suédoise qui compte pas moins de 450 revendeurs internationaux et deux magasins en nom propre à Saint Tropez et dans le CC CAP 3000 à Saint Laurent du Var.

WIlliam robert montre du ventoux velo - Challenge nice mont ventoux

 

Le sport et/ou l’activité physique fait-il partie de la stratégie de votre entreprise (RH, communication, prévention…) ?
Oui, tout à fait ! C’est le projet sur lequel je travaille depuis le début de cette nouvelle année avec la DRH. Nous avons lancé juste auprès nos salariés, l’idée de mettre en place une activité physique ou bien-être dans l’entreprise et  nos premiers retour sont positifs. Je me suis naturellement tourné vers Jean-Baptiste Wiroth (WTS) pour éventuellement le mettre en place. WTS passera par un audit interne afin de connaitre les attentes et les envies de chacun, car il faut que surtout cela reste accessible à l’ensemble quel que soit son niveau. Pourquoi pas une activité physique soft avec de la relaxation et avec dans l’année  une participation à un challenge commun comme une course à pied de masse ! Beaucoup de personnes ont envie de faire une activité, mais ne savent pas comment s’y prendre (manque de motivation, de temps, de repère, etc..). Le fait de le proposer en interne et encadré, va faciliter leur démarche et leur adhésion. Je suis persuadé qu’avoir une activité sportive régulière permet d’être bien dans son corps donc dans sa tête, de limiter les maladies donc l’absentéisme et surtout cela reste un élément fédérateur pour l’entreprise.

Revenons à toi, quelle importance accordes-tu à la pratique du sport ?
Je suis addict, avec 5 à 6 entrainements par semaine. Entre la  natation, le vélo, la course à pied et le renforcement musculaire, c’est un exutoire pour moi ; le moment où je lâche cette pression accumulée dans une journée et que tous les chefs d’entreprise connaissent, rien de mieux qu’après une journée de travail une bonne séance pour rentrer Zen à la maison ! Je me fixe chaque année des objectifs avec plusieurs compétitions de Triathlon de vélo et de course à pied !  

A ce jour, où en es-tu dans ta préparation en vue du challenge 2016 ?

Je suis dans une bonne préparation, suivie et adaptée  par Jean-Baptiste Wiroth (WTS) en fonction de mes objectifs de l’année et à mon état physique,  avec une première échéance le 12 mars le challenge Paris-Nice Amateur (dernière étape) avec le coach,  le 1er Mai l’Iron Man d’Aix en Provence, pour prendre ensuite le départ du temps attendu Challenge NMV…je serai prêt !!

Pour terminer quel conseil donnerais-tu à ceux qui doutent de leurs capacités pour réaliser ce challenge ?
Ce challenge reste accessible à tout rouleur, du moment où il y a quand même un entrainement régulier et quelques centaines de kilométres au compteur avant le challenge. L’idéal reste quand même de suivre une préparation faite par le coach (WTS) avec des exercices spécifiques, qui amène à une progression de performance rapide et sans comparaison. Ensuite l’émulation et l’aspiration du groupe des challengers fait le reste…

Merci de m’avoir mis l’honneur pour cette édition
A Tous à bientôt.. non à trés vite !! 
Will 

.

Témoignage Cyril Zaprilla : Futur participant NMV 2016 !

Le témoignage de Cyril Zaprilla – DTZ

zaprilla-e1456761076428.

1- Bonjour Cyril, peux-tu présenter en quelques lignes ?
Je vis à Paris, j’ai 42 ans, suis marié et père de 3 filles âgées de 7, 11 et 15 ans. Je suis un ancien Rugbyman d’origine toulousaine et j’ai toujours pratiqué le sport de façon régulière durant ma jeunesse et souvent en compétition. J’ai évolué au poste de Centre et ai joué pendant de nombreuses années. J’ai terminé en Fédéral 2 (mais j’étais souvent sur le banc…). Après avoir arrêté, je me suis contenté d’un entretien plus ou moins régulier en salle de sport.

2- Tu as participé à la seconde édition du challenge Nice Mont Ventoux l’année dernière, qu’en as-tu retenu ?
La première chose que j’en retiens, c’est l’aventure humaine. Les belles rencontres dans les moments d’effort intense et ce bien avant d’arriver au pied du Ventoux! Des amitiés naissantes et qui se confirment aujourd’hui, d’autres qui se consolident, les échanges entre professionnels sur les bienfaits du sport en entreprise…. Sans oublier les fantastiques paysages, l’encadrement… que de choses à évoquer.

3- Nice Mont Ventoux étant un challenge pour entrepreneurs, il serait intéressant que tu présentes ta société. Dans quel est le secteur d’activité es-tu et où est basée l’entreprise ? Je travaille chez DTZ Investors France qui est une société d’Asset Management immobilier, filiale du groupe mondial DTZ – Cushman & Wakefield Cette société compte 50 personnes environ en France. Je suis membre du comité de direction en tant que Directeur de la ligne de service Commerce. Cette entreprise est basée aux portes de Paris.

4- Le sport et/ou l’activité physique fait-il partie de la stratégie de votre entreprise (RH, communication, prévention…) ?
Malheureusement, le sport n’est pas suffisamment mis en avant dans les entreprises comme la notre. C’est tout à fait dommage car mon président est marathonien et VTTiste, notre directeur général ceinture noire de judo et cycliste quand à notre directrice financière, elle joue encore à un excellent niveau régional en Volley-ball. Certains collaborateurs sont triathlètes, d’autres pratiquent la course à pied. Nous aurions de la matière… mais je ne renonce pas. A mon échelle, je pousse les collaborateurs à faire du sport notamment pour les plus jeunes qui se laissent aller de plus en plus tôt à mon grand désarroi….

5- Revenons à toi, quelle importance accordes-tu à la pratique du sport ?
Le sport est devenu aujourd’hui pour moi quasi quotidien. La rencontre avec mon Coach a été déterminante car elle me permet de concilier ma vie familiale qui reste ma grand priorité, ma vie professionnelle et ma vie sportive. Elle me permet aussi de progresser, car sans progression difficile de garder la motivation. Le sport pratiqué avec assiduité donne une stabilité surprenante dans la vie de tous les jours et permet sans trop s’en rendre compte de préserver son capital le plus précieux, sa santé. Les petits excès sont « gommés » par une séance un plus appuyée le lendemain, le sommeil est retrouvé, les grands excès n’existent plus. L’alimentation devient plus saine.

6- A ce jour, où en es-tu dans ta préparation en vue du challenge 2016 ?

Je poursuis ma préparation et commence à sentir les bienfaits des séances hivernales. L’hiver n’ayant pas été trop rude, j’ai pu assurer l’ensemble des séances prévues. Les phases de récupération très importantes sont de vraies périodes de répit, j’en conclus que je mets suffisamment d’intensité dans mes séances. J’ai hâte de me confronter aux difficultés des premiers cols (mi-Mars près de Nice) pour constater réellement mon état de forme. Mais nous sommes encore loin de l’objectif, et suivre un programme aide à ne pas trop se « cramer » sur ces mois d’hiver.

7- Pour terminer quel conseil donnerais-tu à ceux qui doutent de leurs capacités à faire ce challenge ?
De ne pas douter! Il faut rouler régulièrement certes, mais chacun, à son rythme, peut trouver les ressources pour aller chercher le Ventoux en fin de challenge. « Le mont Chauve » est difficile mais il se surmonte avec patience et abnégation. Le tout, à mon sens, est d’avoir suffisamment de foncier pour que le corps accepte trois jours successifs à forte intensité. Mais ce challenge est suffisamment bien pensé pour permettre à un cycliste de niveau moyen de parvenir au bout de l’aventure.

Vous souhaitez participer à l’un de nos challenges pour Entreprises ?
Inscrivez-vous pour le Challenge Nice Mont Ventoux
Inscrivez-vous pour le Challenge Corsica
Contactez-nous pour toute autre question. 

.

.

Présentation du 1er inscrit au Challenge NMV-V 2015

Frédéric BAUDIN a participé à la 1ère édition du Challenge Nice Mont Ventoux Vélo, et il est le 1er inscrit pour l’édition 2015. Retrouvez ci-dessous son interview  !

.

__________

Bonjour Frédéric, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Baudin Frederic - WTS Events - Challenge Nice Mont VentouxBonjour, je suis né à Nice, j’ai 48 ans et je suis expert-comptable et commissaire aux comptes depuis une vingtaine d’années.

Avant de rejoindre DSO en 2013, j’ai créé mon cabinet d’expertise comptable avec un associé pendant une dizaine d’années, puis j’ai intégré un réseau national d’expertise comptable en qualité de mandataire associé pendant sept ans.

 

Vous avez participé à la première édition du challenge Nice Mont Ventoux, qu’en avez-vous retenu ?

Ça a été une expérience formidable !

Sur le plan de l’organisation d’abord, je tenais à vous féliciter, la prise en charge et l’accompagnement des participants a été remarquable, et nous n’avions qu’à nous concentrer sur l’épreuve…

Sur le plan personnel ensuite, ne pratiquant le vélo que depuis deux ans au moment du départ de cette première édition, j’avais un gros doute sur mes capacités à enchainer trois jours de vélo sur des distances journalières allant de 120 à 150 kilomètres, sur un dénivelé total de 6.000 mètres.

Mais là encore, la présence et le soutien de l’équipe organisatrice a joué pour beaucoup.

Ces raisons font que je rempile !

 

Nice Mont Ventoux étant un challenge pour entrepreneurs, il serait intéressant que vous présentiez votre société. Quel est le secteur d’activité et où est basée l’entreprise ?

challengeNMV-logo-DsoBasé à Nice, au 455, promenade des Anglais, dans le quartier de l’Arenas, DSO est un cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, fondé en 1997 par 3 associés et une équipe issue d’un grand cabinet d’audit et de conseil international.

Notre objectif est d’être au plus près des préoccupations de nos clients et de les guider dans l’exercice de leur métier de dirigeant au quotidien.
Notre ambition est de les aider à se développer, à grandir, à faire face aux multiples évènements que rencontre l’entreprise, à anticiper et forger l’avenir.

Nos équipes, constituées d’une cinquantaine de collaborateurs, issues de cultures diverses et complémentaires, sont constituées de spécialistes formés à la rigueur et aux exigences anglo-saxonnes.

Notre politique s’organise selon 4 axes principaux :

  • Un positionnement appliqué aux PME,
  • Un développement structuré
  • Une volonté d’excellence
  • Une orientation technologique forte

Le sport et/ou l’activité physique fait-il partie de la stratégie de votre entreprise (RH, communication, prévention…) ?

Conscients que les ressources humaines constituent l’élément fondamental de l’entreprise, les fondateurs de DSO ont toujours proposé aux collaborateurs de participer à un certain nombre d’activités physiques ou sportives, le sport étant un facteur d’équilibre et de cohésion des équipes.

Ainsi, chaque année le cabinet participe à différentes manifestations sportives (marathon Nice-Cannes, semi-marathon de Nice, etc.) en engageant des équipes constituées par des collaborateurs et des associés, et depuis 2008 il existe un team « bien-être » proposant diverses activités (PPG, kayak de mer, stand up paddle, course d’orientation, accrobranche, etc.),

Enfin, depuis cette année des séances de yoga sont organisées pour les collaborateurs, et elles rencontrent un vif succès.

 

Revenons à vous, quelle importance accordez-vous à la pratique du sport, du vélo en particulier ?

J’ai fait de la montagne (escalade, alpinisme, ski de randonnée) pendant près de 30 ans.

Il y a trois ans des problèmes de dos m’ont contraint à « lever le pied », les chocs et le port de charges lourdes m’étant désormais interdits.

L’inactivité étant inenvisageable pour moi, j’ai commencé à faire du vélo, qui non seulement me permet de continuer à pratiquer une activité sportive et qui en plus soulage mes douleurs au dos.

Et je dois dire qu’on se pique vite au jeu avec le vélo !

Aujourd’hui j’essaie de rouler au moins une fois par semaine, parfois plus (notamment au printemps et à l’été), mais je continue à pratiquer le ski de randonnée en hiver.

 

A ce jour, où en êtes-vous dans votre préparation en vue du second challenge Nice Mont Ventoux qui aura lieu en juin 2015 ?

En ce moment, compte tenu de ma charge de travail et des conditions météo, mon rythme est plutôt d’une sortie par semaine.

Je devrais reprendre le ski de randonnée dans les prochains jours, en essayant de maintenir en parallèle ce rythme d’une sortie hebdomadaire en vélo.

Mais dès le printemps, je me focaliserai sur le vélo, en faisant au moins deux sorties par semaine.

.

Si vous aussi désirez vous faire partie de l’aventure lors de la 2ème Édition de Nice Mont Ventoux 2015, merci de bien vouloir [cliquer sur ce lien].

.

.

.

.

 .

Témoignage de Gilles Gaudin, participant du 1er Challenge Nice Mont Ventoux

« Salut JB, C’est avec le plus grand plaisir que je te livre mon témoignage pour essayer de décrire ce qui restera comme l’une des épreuves les plus marquantes de ma vie. Si j’ai réussi à atteindre le sommet du Ventoux alors que je n’étais manifestement pas suffisamment prêt physiquement, c’est que je suis allé chercher au plus profond de moi même les ressources afin de ne pas vous décevoir…Sans vous je n’y serai pas arrivé et c’est certainement un des plus beaux exemples de coaching. Je sors épuisé de cette épreuve mais complètement transformé, je pense qu’il y aura un avant et un après NMV et je te remercie du plus profond de mon coeur pour m’avoir fait vivre un tel moment. Encore mille merci à toi et à toute ton équipe. Je vous embrasse!

logo-nmv7(5)-celuilaSamedi 14 juin midi,

3 heures et demie que je suis debout sur les pédales à essayer de gravir chaque mètre de cette interminable montée et je le vois devant moi, son antenne rouge et  blanche est proche, je peux presque la toucher, c’est comme un phare qui se dresse au milieu de ce paysage lunaire..

J’y suis presque, je vais peut être atteindre le sommet de ce fameux Mont Ventoux, but ultime du challenge auquel je me suis inscrit il y a quelque mois.

Cela fait 3 jours que nous sommes parti de Nice, après la magie du départ j’ai vite compris, lorsque nous avons attaqué la première montée, que cela serait plus dur que prévu…

Devant moi il y la roue de Jean Pierre, mon coach, mon ami, mon frère, depuis le départ de Nice il ne m’a pas quitté une seconde, il a très vite compris que je n’étais pas assez préparé, pourquoi ne l’ai je pas plus écouté lors de ma préparation ?

Il me l’a pourtant suffisamment répété, il sait que je ne suis pas un sportif régulier et que ce chalenge ne doit pas se prendre à la légère.

Mais j’ai agis comme on agit souvent dans l’entreprise, en faisant preuve d’une indéfectible confiance en soi, je pensais que j’allais pouvoir prendre cette épreuve à bras le corps.

Ca fait 3 jours que tu m’accompagnes JP, tu me conseilles, tu gères mon effort, tu m’arroses, tu me fais rire, tu me tires inexorablement en avant, minutes après minutes, km après km, si j’arrive au sommet ce sera grâce à toi…

Hier Jean Philippe a pris la sage décision d’arrêter, victime d’horribles souffrances il a préféré ne  pas se dégouter du vélo. Je suis triste qu’il ne soit pas avec moi mais ce matin il m’a encouragé de manière fantastique, il est avec moi dans le cœur et je veux atteindre le sommet pour lui.
10477398_10152468880127381_235598895569330698_o

Et puis il y a Guy le conducteur de la voiture balais, au début j’avais beaucoup de scrupules à l’obliger à m’attendre et puis au fil des heures il s’est passé quelque chose entre lui et moi, je me suis habitué à son sympathique visage, à son sourire sincère et à ses petits gestes d’encouragement…
gilles-gaudin-et-guy-delaby

Une douche rafraichissante, une photo, un geste de la main, une parole, hier sous la chaleur torride dans la montée du col de Murs je l’ai même vu danser au milieu de la route…Je ne peux pas le lâcher maintenant.

Je suis vidé, il y a longtemps que j’ai épuisé mes réserves, je suis en train de chercher au fond de moi même pour trouver encore de l’énergie, et puis au détours d’un virage je vois Jean Luc, on s’est inscrit ensemble et je suis fier de la course qu’il mène. Après avoir atteint le sommet il est redescendu pour venir me chercher et faire avec moi les derniers km. Ce magnifique geste d’amitié me donne des frissons et m’apporte un surplus d’énergie pour vaincre cette montagne.

Les derniers mètres resteront pour moi à jamais gravés dans ma mémoire, porté par toute l’équipe je suis aspiré vers ce sommet de légende, je ne ressens plus la fatigue, je vais enfin atteindre l’arrivée….

Devant moi il y a Jean-Baptiste avec tous le staff et tous les participants, l’émotion est trop forte, les larmes se mêlent à la sueur, je craque, je suis terriblement touché de voir toute la solidarité qui s’est mis en place autour de moi. Je suis fier certes, mais surtout heureux pour tous ceux qui ont cru que je pouvais y arriver. 10365612_10152473956107381_1281979251416485529_o (1)

Seule la force de l’équipe m’a permis de réussir ce formidable chalenge, tout seul j’aurai abandonné en chemin. 

Je remercie toute l’équipe de WTS pour m’avoir permis de vivre de tels moments, ce chalenge restera l’épreuve de ma vie et je n’oublierai jamais ces moments passés sur le vélo au milieu de ces magnifiques paysages de Provence.

Je suis déjà partant pour l’année prochaine, j’arriverai certainement beaucoup mieux préparé que cette année et il y aura peut être dans les futurs participants quelqu’un qui aura besoin de mes encouragements.

Je pourrai alors enfin rendre une partie de ce qui m’a été donné…. 

Gilles

10497481_10152473957272381_7127164222071036_o (2)